www.F3News.fr

Le forum du planeur radiocommandé catégorie F3x
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Fuselage et ballon: taux d'imprégnation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
LaurentP
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 953
Age : 42
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 16/09/2008

MessageSujet: Fuselage et ballon: taux d'imprégnation   Ven 4 Sep 2015 - 13:33

Bonjour,

Etant actuellement dans la construction du fuselage de Beep Beep F3B qui utilise la technique du ballon (pression à 1,7bar pour le moment), je souhaite avoir un retour des constructeurs de fuselage F3K qui utilisent cette même technique.

- A quels taux d'imprégnation arrivez-vous et à quelle pression?
- Quel gain espérer en montant à plus forte pression (4- 5bars)?
- Lorsque vous montez à forte pression, redescendez-vous la pression au bout d'un certains temps afin de ne pas trop solliciter le moule? Si oui, au bout de combien de temps?

Merci d'avance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JC Tourniaire
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 801
Age : 35
Localisation : Bouches du Rhône
Date d'inscription : 21/09/2008

MessageSujet: Re: Fuselage et ballon: taux d'imprégnation   Dim 6 Sep 2015 - 12:22

Salut Laurent,

Je peux te donner quelques éléments de réponse.

Pour le rapport taux d'imprégnation/pression c'est à trouver par essai car cela dépendra de tes tissus, de ta résine et de la tenue du ballon. On monte en moyenne autour de 3bars sur nos fuseaux.
Trop de pression peut amener à sécher les tissus.
Le moule doit être très rigide car tu vas arriver à des centaines de kg sur des grandes tailles. Redescendre la pression après ne changera pas la donne.

Sinon j'ai inspecté dernièrement un fuseau de fs3 tout neuf qui est avec l'option tissu spread tow hm 130g.
C'est visiblement moulé avec un ballon puis un couple est glissé 15cm derrière le bf de l'aile. Il fait 275g sans l'ogive et c'est une barre à mine en torsion et flexion.


A+
JC

_________________
La perfection est atteinte, non pas lorsqu'il n'y a plus rien à ajouter, mais lorsqu'il n'y a plus rien à retirer.
[Antoine de Saint-Exupéry, Terre des hommes (1939)]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LaurentP
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 953
Age : 42
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 16/09/2008

MessageSujet: Re: Fuselage et ballon: taux d'imprégnation   Dim 6 Sep 2015 - 13:05

Merci Jean-Claude.

J'ai renforcé mon moule de fuselage pour pouvoir mettre de la pression mais je ne sais pas jusqu'où il est possible d'aller avec mon moule. Je posterai des photos sur le thread du Beep Beep plus tard dans la journée et tu me diras ce que tu en penses.

J'ai aussi du HM130 et ça fait partie des possibilités que j'avais envisagé mais pour le premier fuselage je vais partir sur de la fibre IMS à tous les niveaux. Je mettrai aussi plus de détails dans le sujet Beep Beep aujourd'hui.

275g pour le fuselage du FS3 c'est assez lourd. J'imagine que c'est pour compenser le fait que la fibre HM est plus fragile. J'imagine que c'est le poids avec les commandes, le crochet et la clef de stab?
Je vise 220g nu.

Quelle différence (en chiffres) espérer entre 1,7 et 3 bars en terme de poids (imprégnation)?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolas Ridray
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 712
Age : 37
Localisation : LA GRANADA (Espagne)
Date d'inscription : 24/10/2011

MessageSujet: Re: Fuselage et ballon: taux d'imprégnation   Mar 8 Sep 2015 - 12:43

Salut Laurent,

Beau boulot. Les quelques grammes gagnés sur l'ogive mettent en confiance sur ce qui peut se gagner sur le fuselage complet. C'est non négligeable!

Une question un poil hors sujet: Tu utilises quels ballons? Tu aurais une reference à me donner?

Merci,

Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LaurentP
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 953
Age : 42
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 16/09/2008

MessageSujet: Re: Fuselage et ballon: taux d'imprégnation   Mar 8 Sep 2015 - 13:01

Salut Nicolas,

J'utilise des Sempertex 660 (6 pouces de diamètre et 60 pouces de long). A priori ça marche aussi bien pour le cône que pour le fuselage.
Pour le fuselage, l'idéal serait d'en avoir des plus longs pour ne pas avoir à trop tendre le ballon mais à la connaissance de l'équipe Beep Beep ça n'existe pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fuselage et ballon: taux d'imprégnation   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fuselage et ballon: taux d'imprégnation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fuselage et ballon: taux d'imprégnation
» L'imprégnation de Jacob sur Renesmée : en êtes vous satisfait? Vous semble-t-elle cohérente?
» Votre avis sur l''imprégnation de Jacob sur Renesmée.
» [Débat]L''imprégnation chez les Loups Quileute.
» L'imprégnation de Jacob

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.F3News.fr  :: The forum F3K :: Construction F3K-
Sauter vers: