www.F3News.fr

Le forum du planeur radiocommandé catégorie F3x
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La coupe et les lèvres.

Aller en bas 
AuteurMessage
c h r i s t o p h e
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 926
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 19/11/2009

MessageSujet: La coupe et les lèvres.    Mer 4 Mai 2011 - 0:15

Bonsoir.
Voici ma méthode pour cloisonner un aileron d'aile stratifiée pleine, tout en créant une lèvre très ajustée.
Elle est adaptée à une géométrie d'aile en trapèzes.

J'ai réussi un premier volet gauche, puis le droit, puis un aileron. Les ailerons s'annonçaient plus délicats à faire parce que c'est plus fin et il y a deux trapèzes.
Mais ça c'est bien passé, sans retouches. Heureusement parce que la charnière sera à l'intrados.

Un volet:




recoupé et scotché à l'aile:




Le profil est symétrique, j'ai prévu un bon débattement avant que le volet ne soit plus étanche. Et il faut autant de débattement dans l'autre sens, donc on est gagnant si on fait la lèvre très ajustée sur toute l'envergure.

Je peux vous montrer les moules et comment les réaliser. Cris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gebazin
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 1882
Age : 61
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 06/11/2007

MessageSujet: Re: La coupe et les lèvres.    Mer 4 Mai 2011 - 8:04

Coquin de sort, on rigole plus là!
Gérard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://epervier.sudluberon.free.fr/
NicolasM
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 829
Age : 35
Localisation : Sand (67)
Date d'inscription : 07/01/2008

MessageSujet: Re: La coupe et les lèvres.    Mer 4 Mai 2011 - 8:50

Salut Christophe,

Je te le redis, mais c'est vrai, c'est du superbe travail.

Une petite question, comment as tu coller ton dispositif (epoxy + micro ballon?) ?

a+

Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kipecoul.e-monsite.com/
c h r i s t o p h e
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 926
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 19/11/2009

MessageSujet: Re: La coupe et les lèvres.    Jeu 5 Mai 2011 - 0:08

Salut.
Je réfléchis mieux avec un crayon. Alors je suis parti d'un dessin:



J'ai rajouté en haut un dessin de coupe de l'aileron: légèrement en biais.
on voit que la coupe en biais permet à la peau de l'aileron de passer sous la peau d'extrados. C'est ce qui est proposé dans les notices Aéromod (thanks). coupe à 110 degrés de la peau.

Sur le dessin en dessous, on voit qu'on obtiens une lèvre étanche si son rayon (en coupe) est égal à l'espace entre les deux peaux là où on a coupé l'aileron.
On voit aussi que la dimension de la lèvre est au moins égale à l'angle de débattement. avec une limite: la lèvre ne doit pas empêcher le débattement dans l'autre sens.
On peux donc avoir un moule qui fait la forme et qui fixe la dimension..

J'ai imaginé qu'il me faudrait un moule plan, avec un "coin" du bon rayon pour former la lèvre. Et il faut que le rayon diminue le long de l'aile quand la corde diminue. (dessin du bas)


Finalement, j'ai simplifié comme sur le dessin à droite: une baguette bien droite qui sera le moule, un baguette fixée avec des serre-joints pour caler le master (un tube) précisément au bord du chant de la baguette. Ensuite le "coin" est garni de gel coat et le moule est fait.




J'ai trouvé un bout de cane à pêche qui avait les bons rayons pour le volet: 20mm et 18mm sur 40cm. Coup de bol.





Il faut que le master soit poncé et ciré ou poncé et scotché ciré.
Il faut qu'il soit bien en appuis sur les deux baguettes pour éviter que le gel coat passe derrière.

Gel coat polyester, pas cher.



Ensuite, le moule est scotché ciré.
Si du gel coat a coulé derrière, on peux le virer avec un racloir. Le bord du "coin" doit être bien droit. C'est là qu'il faudra aligner la découpe de l'aileron.


Dernière édition par c h r i s t o p h e le Jeu 5 Mai 2011 - 0:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
c h r i s t o p h e
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 926
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 19/11/2009

MessageSujet: Re: La coupe et les lèvres.    Jeu 5 Mai 2011 - 0:32

J'ai stratifié la lèvre avec une couche de gel coat époxy, un tissus + gel coat pour la cloison et un tissus + résine pour renforcer la lèvre.
Quand c'est sec, je recoupe les tissus avec une scie guidée par une règle.

On doit pouvoir faire pareil avec uniquement de la résine chargée.
La dimension de la lèvre serait alors fixée par le moule. (en ponçant le haut du coin)
ou bien, on peux faire une lèvre plus grande (l'angle) et la réduire par ponçage. (pas besoin de scie guidée)

Ce qui est sur, c'est qu'il faut trouver des tubes aux bons diamètres pour faire les moules. qui sont très vite réalisés: 15 mn + séchage + cirage.
Pour un volet avec plusieurs trapèzes, il faut faire le moule en plusieurs fois, avec plusieurs tubes. Mais ça fonctionne jusqu'au saumon.

Voila. C.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
c h r i s t o p h e
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 926
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 19/11/2009

MessageSujet: Re: La coupe et les lèvres.    Ven 6 Mai 2011 - 0:32

Bonsoir.

Il manque deux photos à mon post:
Si on présente l'aileron dans le moule, il faut qu'il soit bien positionné pour qu'une fois stratifié, la lèvre ne soit pas trop en avant. (!)
C'est simple: l'aileron doit être aligné sur la limite entre le bois et le "coin de gel coat". Sur toute la longueur.
ça, c'est pour l'aileron gauche.

Pour l'aileron droit, on voudrait avoir le même alignement mais avec précision.
On peux "prendre" l'épaisseur de l'aileron avec un pied à coulisse:



Et vérifier qu'on a cette cote entre le moule et la "charnière de l'aileron:



et on vérifie chaque trapèze de la même manière.

On peux aussi présenter dans le moule: l'aileron déjà fait au contact du "coin" et l'autre aileron aligné sur le premier. ça marche.

Donc pour l'aileron qui a deux trapèzes, le moule a été fait avec deux sections de tube de canne à pêche, en deux étapes et en alignant les deux "coins..(dessin de droite: avec la cale et les serre-joints)





le saumon:



Hier en soirée, c'était très bon au "Mont Rose". j'aurais du t'appeler Gérard!

Je termine avec un BIG UP aux personnes qui dessinent des profils motivants.

Cris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Platon
pilote d'or
pilote d'or


Nombre de messages : 688
Localisation : Bouches du Rhône
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: La coupe et les lèvres.    Ven 6 Mai 2011 - 14:48


Salut Christophe

Superbe travail, très pro !

Pour poursuivre sur le même sujet voici la méthode que j'utilise et qui donne des résultats très satisfaisants avec un minimum de travail
- les lévres sont réalisées en résine +micro ballon très fluide
- l'aileron étant désolidarisé de l'aile je colle un scotch tout le long. La partie qui dépasse vers l'avant est exactement de la largeur de la lèvre à réaliser ou un chouia plus grande
- je coule du microballon très fluide avec une seringue sur la jonction scotch aileron. Pas besoin d'en mettre beaucoup car le truc c'est que le microballon va s'étaler tout seul par capillarité jusqu'au bord du scotch au début de la polymérisation (et s'arrêter là !)
- je scotche l'aileron en place sur l'aile en faisant pénétré le scotch dans la cavité du faux bord de fuite et je relève l'aileron presque jusqu'au braquage maximum prévu pour que le scotch prenne bien sa forme arrondie.
- je pose le tout bien à plat et je laisse polymériser
- une fois sec , on enlève le scotch et om nettoie la colle du scotche qui reste souvent en place, on remet l'aileron en place sur l'aile et on vérifie les débattements. Si le scotch a été bien positionné il n'y a rien à faire, sinon on ajuste la largeur de la lèvre par un léger ponçage.

Avec cette méthode il y a exactement le jeu qui va bien tout le long de l'aileron ( en fait l'épaisseur du scotch) entre la lèvre et le bord de l'aile.

C'est sans doute un peu moins solide. Mais gros avantage pour les fénéants dont je fait partie : C'est presque aussi rapide à faire qu'à décrire.

TP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NicolasM
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 829
Age : 35
Localisation : Sand (67)
Date d'inscription : 07/01/2008

MessageSujet: Re: La coupe et les lèvres.    Ven 6 Mai 2011 - 16:35

Merci Thierry pour cette méthode, là j'ai tout bien compris.

J'ai Deux ailes à faire, bientôt je passe au TP, enfin je veux dire aux travaux pratiques.

a+

Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kipecoul.e-monsite.com/
Marc PUJOL
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 1858
Age : 53
Localisation : Essonnes
Date d'inscription : 21/07/2009

MessageSujet: Re: La coupe et les lèvres.    Ven 6 Mai 2011 - 17:39

Bonjour à tous.

J'ai aussi expérimenté la méthode que tu décris Thierry.

N'ayant pas trouvé une solution satisfaisante et grâce à des discussioins avec des compétiteurs/constructeurs F3B, on m'avait orienté sur cette méthode qui donne, à leur dires, de bons résultats.
Et en effet, j'y suis arrivé alors que c'était ma première expérience de moulage d'une aile. Il me fallait réaliser deux volets de 1m de long chacun pour une aile creuse.

J'ai utilisé, non pas du scotch, qui est un peut être souple, mais du film de transparents (de rétroprojecteur) collé sur l'aileron avec du double-face fin.
Cela a très bien fonctionné et cela tient depuis plus de 4 ans maintenant.

Le microballon est parfait car on peut le poncer et ainsi ajuster la profondeur de la lèvre en fonction du débattement voulu.
L'avantage de la méthode est que l'on peut l'utiliser pour des ailes avec articulation par "tissu d'arachage" (donc aileron solidaire de l'ale à la construction.

Mais c'est une solution peut être un peu lourde. On arrive vite à 20 ou 30g de microballon pour toute une aile...

C'est sûr qu'un petit tissu Carbone de 100g permettrait d'être rigide et léger... Mais pas facile de le découper et de le poser (je vois bien une astuce pour y remédier...).
Quelqu'un essaiera t'il cette solution hybride?

Marc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NicolasM
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 829
Age : 35
Localisation : Sand (67)
Date d'inscription : 07/01/2008

MessageSujet: Re: La coupe et les lèvres.    Ven 6 Mai 2011 - 19:03

Une toute petite question,

Par très fluide c'est un rapport en volume Epoxy/microballon de 70/30?

Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kipecoul.e-monsite.com/
Thierry Platon
pilote d'or
pilote d'or


Nombre de messages : 688
Localisation : Bouches du Rhône
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: La coupe et les lèvres.    Ven 6 Mai 2011 - 19:30



Euh ...disons : consistance yaourt battu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
c h r i s t o p h e
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 926
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 19/11/2009

MessageSujet: Re: La coupe et les lèvres.    Ven 6 Mai 2011 - 19:54

Salut à tous.

Thierry, j'avais lu ta méthode et j'ai hésité à me lancer. Je pense qu'il aurait suffit que je te voie faire pour l'adopter.
en utilisant l'aile comme appuis pour ton moule en scotch, elle peu être très près de la courbure parfaite.

Ce que j'ai essayé de faire, c'est de comprendre le dessin optimal. J'en ai peu parlé mais c'est surtout la coupe de l'aileron en biais qui est rusée. D'ailleurs, c'est valable pour un aileron simple coupé, sans lèvre d'étanchéité.

Ensuite, j'ai fais les moules parce que c'était vraiment simple et j'avais tout sous la main.
Et ça cadre avec ma façon de faire: s'il y a une difficulté, j'essaie de la gérer dans les préparation. En particulier avec les composites. j'aime être relax quand la résine est mélangée..

L'avantage des tissus à la place du micro-ballon, c'est le gain de poids: 5 grammes de composite par volet dont la moitié dégage à la coupe.

Je serai curieux de voir le dessin d'un aileron de planeur high-tech conçu en CAO. En CAO, tout est dessiné, optimisé, mis en mouvement.
Si je peux, je ferais un petit reportage sur les gouvernes de planeurs (les grands).

Nicolas, je pense qu'un mélange farineux, c'est 1 volume de résine pour 4 de charge, 1 pour 3 c'est pateux et en dessous, c'est coulant, voire fluide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Platon
pilote d'or
pilote d'or


Nombre de messages : 688
Localisation : Bouches du Rhône
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: La coupe et les lèvres.    Ven 6 Mai 2011 - 21:53

c h r i s t o p h e a écrit:
S

c'est surtout la coupe de l'aileron en biais qui est rusée. D'ailleurs, c'est valable pour un aileron simple coupé, sans lèvre d'étanchéité.



Oui ça c'est fondamental.
Bizarrement même si ce truc est connu depuis longtemps, je n'ai jamais vu aucun plan le décrivant (même les plans de Drela sur le Supra ou le Supergee indiquent des coupes droites avec de "grosses" fentes)

TP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc PUJOL
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 1858
Age : 53
Localisation : Essonnes
Date d'inscription : 21/07/2009

MessageSujet: Re: La coupe et les lèvres.    Sam 7 Mai 2011 - 10:00

Pour la consistance, redirai de la crème liquide type ".
Un petit test: déposer un ruban de 1mm d' épaisseur avec une spatule sur un champ de nervure. Si c est trop epais, le diamètre du ruban est plutôt à 2mm.

En général, on est trop épais. C est cette consistance qu il faut aussi avoir pour le ruban de collage des longerons ou de fermeture de moules.

Marc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NicolasM
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 829
Age : 35
Localisation : Sand (67)
Date d'inscription : 07/01/2008

MessageSujet: Re: La coupe et les lèvres.    Sam 7 Mai 2011 - 10:15

ah oui si liquide?

donc il faut prendre de l'époxy L pour stratification, moi qui pensais prendre de l'époxy 30 min, mais ça me paraissait déja bien épais sans microballon.

Merci encore de vos tuyaux.

Je vous laisse je dois mettre un préservatif à mon fuselage de 60".

a+

Nicolas



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kipecoul.e-monsite.com/
c h r i s t o p h e
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 926
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 19/11/2009

MessageSujet: Re: La coupe et les lèvres.    Dim 19 Mai 2013 - 13:49

Salut.
cette méthode a donné de bons résultats sur une aile de 2m. je voulais essayer sur une aile de 60p à profil fin, c'est fait et ça a bien fonctionné malgré les épaisseurs très fines de l'aileron en bout d'aile.

Je vais corriger un détail sur le dessin de cette lèvre:
pour faire le moule, j'ai utilisé un support plan et j'ai moulé la coubure de la lèvre avec un tube comme master.
ça serait l'idéal si on coupait l'aileron droit. mais pour que la gouverne ait son débattement, la coupe est en biais.
et alors, la courbure ne tangente pas la surface de l'aileron: il y a un angle:
---

--
la charnière est en rouge. le chant et la lèvre en bleu.
la lèvre est inscrite dans le cercle noir. ce cercle dépasse de la surface de l'aileron.
...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
c h r i s t o p h e
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 926
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 19/11/2009

MessageSujet: Re: La coupe et les lèvres.    Dim 19 Mai 2013 - 14:02

...

---
1er dessin: le moule est fait d'une planche plane, une baguette pour guider le tube, du gel coat (en bleu).

2ème dessin: l'aileron est présenté dans le moule.
la mesure de la découpe (flèche verticale), c'est le rayon de courbure de la lèvre.
la flèche horizontale, c'est la mesure que j'ai prise au pied à coulisse pour être sur que la lèvre a la bonne courbure.
positionné comme ça, la courbure est tangente.

3ème dessin:
pour avoir la même cote cote sur les deux mesures, j'ai avancé l'aileron dans le moule. il y a un angle entre la surface de l'aileron et la courbure. c'est le dessin idéal.
c'est aussi grâce à cet ajustage dans le moule qu'on peux s'accomoder d'un moule qui ne serait pas parfaitement au bon rayon de courbure.
Voilà. j'espère que c'est plus clair que les explications et photos plus haut.
C.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La coupe et les lèvres.    

Revenir en haut Aller en bas
 
La coupe et les lèvres.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» découpe de contour de lettres
» Sais tu combien je t'aime? {L’indicible amour sur nos lèvres}
» Comment s'appelle l'outil qui coupe des photos en rond
» Ordre de découpe
» Utilisation du Flex sur coupe-vent

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.F3News.fr  :: Les news du F3x ! :: Un peu de technique F3x-
Sauter vers: