www.F3News.fr

Le forum du planeur radiocommandé catégorie F3x
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Ascendance dans la Tourmente

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
edgar
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 404
Age : 39
Localisation : Entre Saumur et Poitiers
Date d'inscription : 19/03/2011

MessageSujet: Re: Ascendance dans la Tourmente   Lun 19 Sep 2011 - 13:27

Bah bien sur qu'il ya de la denivelée , mais c'est a l'echelle du F3K il a besoin de tres faible denivelé , et plus que la pente en elle meme , c'est son orientation face au vent et le terrain en amont qui est essentiel a la portance obtenue .

Donc la mer , terrain qui favorise au maximum le vent le plus laminaire qu'il soit + petite denivelée et enfin bonne orientation , un DLG s'en regale .

Moi je n'y vois pas de tour de magie Smile

Il n'y a que de la dynamique ici , aucun thermique .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ced_toulouse
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 1371
Localisation : toulouse
Date d'inscription : 21/01/2008

MessageSujet: Re: Ascendance dans la Tourmente   Lun 19 Sep 2011 - 13:45

LECOMPTE mick.a.ailes a écrit:
En voyant cette vidéo, j'ai repensé à l'explication de Charles qui parle d'un contraste de températures au sol qui créerait une bulle qui ne se "décolle" pas et qui génèrerait une sorte de pente "virtuelle" (enfin réelle, mais non visible, bref, j'me comprend...)
Charles, est ce que le phénomène dont tu parlais pourrait ressembler à cela? Car ici, on ne peut pas vraiment parler de dénivelé...
soaring???

super sympa ca!

entre de l'eau a 20°c, et la plage a 40°c, il doit bien se passer des choses, c'est d'ailleurs ces diferences de t°c qui créé le marin en journée et le vent de terre la nuit.

en tout cas, c'est super rigolo, et ca donne envie d'aller essayer.

Cedric,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BenjaminB
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 2209
Age : 44
Localisation : Barcelona
Date d'inscription : 31/08/2009

MessageSujet: Re: Ascendance dans la Tourmente   Lun 19 Sep 2011 - 14:03


ho ho , encore merci Ced....

http://www.aquacorail.fr/page.php?2

et le moment ou la brise de mer commence a monter pour repartir vers la mer, c'est a quelle distance de la cote???

parceque c'etait peut etre ca mon "phenomene"??? car plus j'y pense plus je vois une distance de la cote plutot proche (10 km quand meme hein...) le vent etait toujours nul le matin, puis ca montait progressivement... donc surement une sorte de brise thermique.
peut etre que j'etait dans une zone ou la brise remontait


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gebazin
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 1882
Age : 60
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 06/11/2007

MessageSujet: Re: Ascendance dans la Tourmente   Lun 19 Sep 2011 - 22:25

D'après les dernières conversations que j'ai pu avoir notamment avec André et Gilles, qui font écho à un voyage avec Charles, (il faut absolument voyager avec Charles) le phénomène serait plutôt caractérisé par des milliard de micro bulles, qui se détacheraient sous l'action du vent ou d'un autre déclencheur (arbre, variation de sol,etc...) . A peine nées leurs dérives et leur collusions permettraient par agglutination et absorption la formation de bulles plus grosses, phénomène qui se reproduirait parfois plusieurs fois, permettant aléatoirement d'avoir une bulle suffisante pour soutenir un planeur. Si le delta de température, et l'alimentation du phénomène sont corrects alors les bulles se suivent et continuent leur assemblages donnant de plus en plus d’ampleur au mouvement qui se structure en s'élevant. la machine ascendante se met alors en route, car ces bulles qui s'élèvent sont immédiatement remplacées (la nature à horreur du vide) par de l'air environnant forcement plus froid, qui décroche les bulles oubliées venant alimenter la colonne. Plus on monte et plus tous cela est structuré. Le vent souvent élément déclencheur, et aussi un perturbateur, aplatissant ou même annihilant toute cette mécanique.
Faut venir à St Martin ou le Coussoul parfaitement aplani par les crues du Rhône sur des milliers d'hectares et uniformiser par la voracité des ovins nous livre a la magie d'escalades fulgurantes.
Gérard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://epervier.sudluberon.free.fr/
c h r i s t o p h e
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 926
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 19/11/2009

MessageSujet: Re: Ascendance dans la Tourmente   Mer 28 Sep 2011 - 16:47

Salut Benjamin.
C'est intéressant ce que tu décris.
Donc, tu as remarqué que le gradient de vent est très variable. La situation: vent ralenti près du sol est classique mais pas systématique.
Tu parles de pompes hachées et inclinées. et du centrage de ces pompes. En fait, ouvrir la spirale avec le vent dans le dos ne parait pas idéal:
si la pompe est inclinée, la spirale sera peut être "ovale" mais en ouvrant sous le vent, tu risques de sortir de la pompe. La vitesse du planeur est augmentée de la vitesse de déplacement de la pompe.
C' est donc un virage sous le vent, pas besoin de voler trop vite. Par contre, ouvrir la spirale quand tu est face au vent permet d'ovaliser autant que nécessaire. et resserrer au bon moment, avec une composante de vent de face ne pose pas de problème.
Mais, ce jour là, c'était pas des pompes hachées. Te souviens tu de la visibilité dans la direction du vent et, à l'opposé du vent? Cris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
c h r i s t o p h e
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 926
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 19/11/2009

MessageSujet: Re: Ascendance dans la Tourmente   Jeu 29 Sep 2011 - 13:16

Pour l interprétation du phénomène que tu as rencontré, après quinze jours de révisions et de lectures sur le sujet, je pencherais pour un front de brise de mer.
ça expliquerait la zone de montée assez large face au vent, le cisaillement de vent avec un courant d'air froid qui passe sous l'air continental. ça cadre avec la géographie du lieu (proximité de la mer) et avec ce que tu as décris comme indices visibles.
En tout cas, tu fais bien de "noter" tes observations. C'est la meilleure méthode pour se donner des chances de progresser. C.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
c h r i s t o p h e
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 926
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 19/11/2009

MessageSujet: Re: Ascendance dans la Tourmente   Jeu 29 Sep 2011 - 13:35

"le moment ou la brise de mer commence a monter pour repartir vers la mer, c'est a quelle distance de la cote???"
Le front de brise de mer se déplace vers les terres à une vitesse inférieure à celle du vent. pourquoi? parce que le courant devient vertical à l'endroit de la confluence de masses d'air.
Ce phénomène peux se diluer si l'instabilité brasse les deux masses d'air.
Si je ne m'abuse, tu était exactement au bon endroit pour voler ce jour là...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lfournier_yoyo
pilote national
pilote national


Nombre de messages : 149
Localisation : Dijon
Date d'inscription : 13/11/2007

MessageSujet: Re: Ascendance dans la Tourmente   Jeu 29 Sep 2011 - 15:03

c h r i s t o p h e a écrit:
Tu parles de pompes hachées et inclinées. et du centrage de ces pompes. En fait, ouvrir la spirale avec le vent dans le dos ne parait pas idéal:
si la pompe est inclinée, la spirale sera peut être "ovale" mais en ouvrant sous le vent, tu risques de sortir de la pompe. La vitesse du planeur est augmentée de la vitesse de déplacement de la pompe.
C' est donc un virage sous le vent, pas besoin de voler trop vite. Par contre, ouvrir la spirale quand tu est face au vent permet d'ovaliser autant que nécessaire. et resserrer au bon moment, avec une composante de vent de face ne pose pas de problème.

L'idéal c'est bien sûr de travailler en permanence pour se centrer puis de rester centré au mieux dans la pompe. Cela étant, çà ne se passe pas toujours comme çà. Et si vent, et air ascendant mais fuyant il y a, alors tu as meilleur compte d'ovaliser sous le vent. Parce que généralement après le bon air, il y a du moins bon. Donc si tu sors au vent, tu tombes et tu tournes dans le mauvais. Il te faut alors résolument accélérer dans le mauvais pour retourner sous le vent pour retrouver la pompe et t'y recentrer (ou alors fuir et abandonner la zone). Ce qui n'est pas chose facile car la perception de l'accélération verticale due à l'ascendance est alors gommée du fait de ta vitesse dans la masse d'air en vent arrière. Si tu as au contraire pris l'option d'ovaliser sous le vent, tu constateras que même si tu sors de la pompe, ton taux de chute est inférieur à celui que tu aurais en sortant de la pompe au vent. Car la pompe arrivant et n'étant pas loin, l'air présente déjà du positif bien que brassé et pas forcément très bon. Ainsi, tu temporises sans trop chuter, tu prends même parfois de n'énergie en vent arrière (que tu prends soin de ne pas gâcher par un virage serré). Et tu peux ensuite potentiellement restituer cette énergie quand après avoir ouvert ton virage pour revenir au vent tu le referme fermement cette fois dès l'entrée dans la pompe en t'appuyant sur le vent de face (vol dynamique). En résumé, si tu sors vent arrière, tu chutes souvent moins. C'est une erreur, tout comme de sortir de la pompe vent debout. Mais c'est moins pénalisant et quitte à perdre un peu d'altitude, quand la lecture de l'air n'est pas évidente, çà permet souvent de se recentrer bien mieux car au prix de moins d’altitude perdue.
Note : je parle ici de temps venteux avec des pompes pas franchement marquées. Par vent faible et / ou lorsque les ascendances sont bien marquées, on peut aussi trouver du très mauvais sous le vent de l'ascendance. Mais comme il s’agit alors de bons pétards, il est généralement bien plus facile de le lire la masse d’air dans laquelle on vole et d'y rester centré...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Hyperbee
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 4119
Age : 40
Localisation : Lons le Saunier
Date d'inscription : 22/06/2010

MessageSujet: Re: Ascendance dans la Tourmente   Jeu 29 Sep 2011 - 15:27

J'ai rien pigé à ce qu' a dit Lionel Rolling Eyes Laughing Laughing

bon, ok, je vais relire .... boulet boulet

_________________
tailleur / sculpteur de thermiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Norbert
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 2421
Age : 41
Localisation : Labastidette (Toulouse)
Date d'inscription : 18/04/2008

MessageSujet: Re: Ascendance dans la Tourmente   Jeu 29 Sep 2011 - 16:55

Christopher Bumblebee a écrit:
J'ai rien pigé à ce qu' a dit Lionel Rolling Eyes Laughing Laughing


Heu... on est 2... What a Face

Norbert
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
andre
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 717
Localisation : 13
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: Ascendance dans la Tourmente   Jeu 29 Sep 2011 - 17:25

j'ai tendance à penser comme lionel:

--dans le vent les bulles sont plus espaçées, étroites, couchées et passent vite : ç'est + mauvais au vent que sous le vent de la bulle , le planeur en spirale a tendance a dériver moins vite que la bulle (je sais pas pourquoi...question de pilotage...?)pour se recentrer, il faut élargir la spirale vent arrière

--avec peu de vent, les bulles sont + larges et rapprochées et se rechargent (en chapelet) au vent : c'est souvent meilleur au vent , et tu élargis face au vent pour profiter du "chapelet" (c'était comme ça cet aprem !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Hyperbee
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 4119
Age : 40
Localisation : Lons le Saunier
Date d'inscription : 22/06/2010

MessageSujet: Re: Ascendance dans la Tourmente   Jeu 29 Sep 2011 - 17:39

Laughing Laughing Laughing Laughing

bon, Yoyo, tu veux pas la refaire, mais un peu plus loin du micro, çà siffle dans l'appareil de Papy Norby !
boulet
sinon, pour ce que tu dis, Andre, d'accord, c'est bien ce que j'ai cru comprendre, c'est juste que le texte de Yoyo, est un poil rendeer rendeer rendeer touffu !
Mon sergent "Quenotte" (mon avatar) s'est même arrété de copuler avec la souris ("click") pour se gratter la tête..!

_________________
tailleur / sculpteur de thermiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lfournier_yoyo
pilote national
pilote national


Nombre de messages : 149
Localisation : Dijon
Date d'inscription : 13/11/2007

MessageSujet: Re: Ascendance dans la Tourmente   Jeu 29 Sep 2011 - 22:16

Laughing Laughing Laughing

Qu'est ce qui vous pose problème ?

Partez du principe que vous êtes en spirale dans une ascendance faible mais assez large (pas un truc genre tornade). Il y a 20km/h de vent. L'ascendance dérive avec le vent. Vous la ressentez mais c'est pas du gros, çà dérive vite et c'est pas facile à lire (à voir comment çà bouge et ou est le coeur). Il vous faut donc vous y maintenir...

Pour çà, vous devez vous recentrer en permanence tout en spiralant. Ce qui implique une trajectoire pas parfaitement circulaire mais le plus souvent ovalisée.
Donc tantôt vous serrez, tantôt vous desserrez votre spirale en fonction de votre perception de l'ascendance, de votre lecture de l'air.
Soit pour vous recentrer latéralement par rapport au vent (cas qui ne nous intéresse pas ici).
Soit pour vous recentrer longitudinalement (dans l'axe du vent), cas qui nous intéresse ici.
Dans ce cas, comme la pompe n'est pas super marquée, vous êtes amenés à flirter avec sa bordure qui est du coté d'où vient le vent (on dit au vent) ou au contraire avec le coté de la pompe qui est à l'opposé (on dit sous le vent). Voir d'en sortir...
Je dis donc que dans les conditions sus décrites, si vous échappez le meilleur de la zone ascendante selon l'axe longitudinal et que vous souhaitez vous y recentrer le plus efficacement possible (sous entendu que vous ne savez pas si le meilleur est au vent ou sous le vent), il sera plus efficace de procéder en accentuant la branche vent arrière puis en virant pas trop incliné pour revenir vent de nez plutôt que d'ouvrir votre spirale pour avancer au vent.
De cette si vous sortez de la zone favorable, vous perdrez moins d'altitude car l'air tombe généralement plus au vent de la pompe que sous le vent de la pompe.
Donc si vous sortez de la pompe au vent, vous tombez fort, vous faites demi tour dans le pas bon, vous continuez dans le pas bon avant de retrouver la pompe. Je souligne alors au passage que dans notre cas, il ne sera en plus pas évident de déterminer précisément l'entrée dans la pompe (donc d'en localiser la bordure, ce qui est mieux pour ne pas risquer de recommencer au tour suivant).
A l'inverse, si vous sortez sous le vent, alors votre taux de chute sera sensiblement moins marqué. Et pendant que vous ferez demi tour, le vent travaillera pour vous car la pompe tendra à vous rejoindre. Vous passez alors moins de temps dans du moins mauvais air que dans l'hypothèse précédente. De plus, la perception du retour dans l'ascendance avec le vent dans le nez sera bien plus net et donc la localisation de la bordure sera plus précise.
Là dessus, je souligne que selon cette technique il est parfois possible en plus d'emmagasiner de l'énergie en sortant de la pompe vent arrière et en la restituant vent dans le nez en bénéficiant de l'augmentation du gradient de vent du à l'ascendance (ni plus ni moins que du DS). Mais pour ce faire, il ne faudra attendre de traverser la totalité de la pompe avant d'enrouler.

Mais bon, tout çà c'est surtout une affaire de lecture, de réglage et de pilotage. Donc çà se passe sur le pré...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pizanti .t
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 1734
Age : 56
Localisation : Chateaudun 28
Date d'inscription : 26/11/2007

MessageSujet: Re: Ascendance dans la Tourmente   Jeu 29 Sep 2011 - 22:32

Ben YoYo
toi tu aimes bien avoir le vent dans le c... et ca marche plutôt bien à voir tes résultats, de plus tu as des yeux d'aigle et pour te suivre il faut ovaliser dans la pompe au risque de terminer le couilles au ras du pont.
TiTi
Poussette power
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amcchateaudun.net/
Chris Hyperbee
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 4119
Age : 40
Localisation : Lons le Saunier
Date d'inscription : 22/06/2010

MessageSujet: Re: Ascendance dans la Tourmente   Jeu 29 Sep 2011 - 22:53

Génial pour la reformulation.
Merci Yoyo de Dijon, tu sais entretenir le piquant.
cyclops

d'accord avec ton écrit...
D'ailleurs, quand on regarde les buses dans le vent, elles se débrouillent toujours pour ovaliser sous le vent... en prenant bien tout le bénéfice du gradiant , limite décrochage , pour se rattrapper tranquillement sans trop en faire vent cul...
La honte pour elle, si elle sortent pompe au vent, ou alors , c'est pour transiter, ou bouffer...Suspect

Le plus écoeurant, comme volatile, c'est les cigognes ou les hérons...
z'avez jamais remarqué ?

parenthèse volatile personnelle fermée Suspect

_________________
tailleur / sculpteur de thermiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LECOMPTE mick.a.ailes
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 682
Age : 40
Localisation : Cabrières D'aigues Vaucluse
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Ascendance dans la Tourmente   Jeu 29 Sep 2011 - 23:52

Merci Lionel tiptop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://microf3k.blogspot.com/
Bertrand CIVADE
Pilote pro
Pilote pro
avatar

Nombre de messages : 205
Localisation : 77 nord
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Ascendance dans la Tourmente   Ven 30 Sep 2011 - 7:01

Oui Christophe, par deux fois il m'a été donné d'assister à des cigognes qui se refont du gaz dans le vent en partant de 30m et c'est juste une leçon par rapport à une buse , qui pour le coup porte bien son nom study .
Merci Lionel pour la leçon de pilotage façon "big balls, ça va marcher" qui en phase d'acquisition se termine toujours ou presque en randonnée pédestre "sous le vent" lol!
Bertrand
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.f3k-fr.com
Chris Hyperbee
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 4119
Age : 40
Localisation : Lons le Saunier
Date d'inscription : 22/06/2010

MessageSujet: Re: Ascendance dans la Tourmente   Ven 30 Sep 2011 - 8:29

J'ai une question pour Yoyo
Comment utilises tu tes volets dans ces cas là ? (pompe avec du vent ?)
en 3J on est sensé être un poil plus chargé qu'en 3K, pas la même inertie, mania, etc...
comment vois tu la chose?

_________________
tailleur / sculpteur de thermiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
c h r i s t o p h e
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 926
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 19/11/2009

MessageSujet: Re: Ascendance dans la Tourmente   Ven 30 Sep 2011 - 10:51

Salut Lionel.
Y'a pas de problème. je t'ai lu, relu et je ne suis pas du même avis.
Mais je suis content que tu ais de bon résultats, de bons yeux..
Alors je relance:

André, ton cas est particulier: tu dis que c'est du a une tendance à te décentrer au vent.. donc recentrer sous le vent est parfaitement adapté!
Mais comment t'es tu décalé tu au vent si tu ouvre sous le vent? pirat

Je précise: je ne parle pas de comment optimiser la montée. c'est trop complexe pour moi.
Je propose à Benjamin une méthode qui n'est pas basée sur mes impressions mais sur ce qui a été Publié par des théoriciens qui ont influencé l'apprentissage du vol tactique, augmenté la vitesse et les distances des circuits et ont été de grands champions aussi. une méthode pour être dans la pompe.
Reichman expose la technique qui consiste à ouvrir quand le taux de montée augmente. il la présente comme la bonne méthode pour apprendre à centrer et se faire une représentation du thermique, pas comme la meilleure.
il suggère aussi d'ouvrir face au vent parce que la vitesse cumulée du planeur et la composante horizontale du thermique pénalise le virage sous le vent. et je crois qu'il a bien compris depuis quelques décennies les échanges d'énergie qu'on appelle DS ou energie management . un point sur lequel vous ne tombez pas d'accords.
Tu as bien de la chance de bien restituer après un virage sous le vent dans le négatif!
Mais c'est vrai que se trainer dans la dégeulante, c'est pas super. il faudrait voler vite dans la dégeulante pour bien monter?
Il lui oppose ensuite la proposition de Heinz: virer très serré quand le vario descends.
Il conclut qu'il faudrait combiner les deux mais que ce qui compte, c'est de center vite.
J'espère ne pas avoir mal traduit son point de vue. vous en faites ce que vous voulez.. pour moi, c'est une base de réflexion.

"A l'inverse, si vous sortez sous le vent, alors votre taux de chute sera sensiblement moins marqué"
ha bon? tu peux argumenter?.
"le vent travaillera pour vous car la pompe tendra à vous rejoindre"
je croyais que je dérivais pareil que la pompe. je serais patient à l'avenir. Tu es en train de me dire qu'être à coté de la pompe, sous le vent, c'est plutôt bien, qu'il n'est toujours pas question d'ouvrir au vent, le vent travaille pour moi?


Pour les pompes qui dégeulent plus au vent, je ne suis pas de cet avis. c'est difficile de généraliser mais il y a de fortes chances d'avoir une pompe diluée à son bord d'attaque par l'air que traverse la pompe qui est animé d'une vitesse horizontale que n'avait pas la pompe au départ. donc un taux de montée qui diminue plus lentement. dès qu'il diminue, on peux imaginer que la pompe est là. on a le choix entre enrouler ou attendre, le "vario" est toujours positif.
Il est intéressant de savoir s'il y a un coté ou le taux de montée est "dilué". Quel que soit le coté, c'est une information utile pour quitter la pompe, et peut être toutes les pompes ce jour là.
Et puis, il y a toutes les fois où les thermiques se re-déclenchent à la même source. c'est un cas particulier. qui n'incite pas à aller trop sous le vent pour vérifier la finesse du planeur vent de face dans du négatif.. et revenir dans la pompe, dans le bas de la pompe...

Par contre, je suis d'accords quand tu dit que c'est pas évident à voir et donc, toute technique qui aide à se représenter ces thermiques est bonne.
J'irai jusqu'a dire que c'est difficile de savoir qu'on est au meilleur de la pompe sans s'écarter du coeur. pareil pour une pente ou de l'onde. il faut sonder. Mais sonder la zone de montée n'implique pas toujours d'attendre un vario négatif.
Un autre point qui devrait nous mettre d'accords: se soucier de l'orientation des vents selon l'altitude, chercher les pompes au vent ou sous le vent de la dernière, c'est des options à envisager.
Cris.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
andre
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 717
Localisation : 13
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: Ascendance dans la Tourmente   Ven 30 Sep 2011 - 13:29

Christophe

il faut tout prendre du livre d'helmut reichman et tous les vélivoles élargissent dans le bon et resserrent la spirale dans le mauvais:
par vent de > 10k si la vz est meilleure vent de dos, tu élargis et si elle diminue vent de face, tu resserres... donc comme lionel!

j'ai constaté:
Citation :
--dans le vent les bulles sont plus espaçées, étroites, couchées et passent vite : ç'est + mauvais au vent que sous le vent de la bulle , le planeur en spirale a tendance a dériver moins vite que la bulle (je sais pas pourquoi...question de pilotage...?)pour se recentrer, il faut élargir la spirale vent arrière
question de pilotage: la spirale à vitesse de chute mini est délicate dans le vent (turbulance) et la phase vent arrière trés sensible à l'effet de rafale. pour garder de la portance, j'ai tendance à resserrer sous le vent (c'est un défaut de mauvais pilote), ce qui decentre la spirale au vent...je dois me recentrer de temps en temps en élargissant vent de dos.

Citation :
Pour les pompes qui dégeulent plus au vent, je ne suis pas de cet avis. c'est difficile de généraliser mais il y a de fortes chances d'avoir une pompe diluée à son bord d'attaque par l'air que traverse la pompe qui est animé d'une vitesse horizontale que n'avait pas la pompe au départ. donc un taux de montée qui diminue plus lentement. dès qu'il diminue, on peux imaginer que la pompe est là. on a le choix entre enrouler ou attendre, le "vario" est toujours positif.
c'est toujour vrai sous le nuage...et en K3K par vent <10k mais ça marche moins bien pour nous dans les basses couches et avec du vent.

c'est bien de confronter nos feelings !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
c h r i s t o p h e
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 926
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 19/11/2009

MessageSujet: Re: Ascendance dans la Tourmente   Ven 30 Sep 2011 - 15:06

Salut André.
Oui, c'est bon de confronter nos feelings. Et de parler de tactique.
Et si on ne tombe pas d'accords, j'espère qu'à la fin, on puisse trouver un terrain d'entente. je suis convaincu que ce terrain d'entente existe. S'il faut se remettre en question, tant mieux.
Et il faut penser aux personnes qui sont en demande de conseils et s'efforcer d'être clair, ne pas leur compliquer les choses avec des messages contradictoires ou embrouillés. pas toujours facile a faire.
A+C.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
c h r i s t o p h e
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 926
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 19/11/2009

MessageSujet: Re: Ascendance dans la Tourmente   Ven 30 Sep 2011 - 15:19

S'il faut se remettre en question, je veux bien être le premier. Si la place est prise, tant pis, je ne serai pas le premier.. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lfournier_yoyo
pilote national
pilote national


Nombre de messages : 149
Localisation : Dijon
Date d'inscription : 13/11/2007

MessageSujet: Re: Ascendance dans la Tourmente   Ven 30 Sep 2011 - 15:27

Pour Christopher bumblebee,

Comme je ne souhaite pas trop rentrer dans le sujet (faute de temps), je vais la jouer courte.
L'erreur à ne pas commettre si tu sors sous le vent de la pompe c'est de rentrer les volets alors que tu n'as pas encore repassé les 90 ° - 100° par rapport au vent (arrière) dans ta spirale. Car en général, dans le pas bon, çà rime avec décrochage. Pour le reste, il n'y a pas de recette miracle, il faut régler et piloter.
Si çà t'inspire, c'est quand tu veux sur un terrain pour les détails.

Pour Christophe,

Eh Cris, je crois que tu ne comprend pas bien ce que j'ai écris.
Je suis désolé de ne pas savoir me mettre à ta portée.
Mais bon c'est pas bien grave. Et puis chacun est libre de ses idées hein. Very Happy
De toute façon et encore une fois, c'est juste une affaire de pilotage...
Alors bons vol Wink


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc PUJOL
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 1714
Age : 53
Localisation : Essonnes
Date d'inscription : 21/07/2009

MessageSujet: Re: Ascendance dans la Tourmente   Ven 30 Sep 2011 - 15:54

Ne faut il pas considérer deux situations:
1) cas où le modèle est hors du système ascendant (ascendance / descendance). Dans ce cas, il me semble plus avantageux d'abordr l'ascendance en descendant le vent (aborder au vent de l'ascendance). L'épaisseur étant plus faible, l'inclinaison de l'ascendance, la vitesse de déplassement de l'air par rapport à celle du planeur fait que l'altitude perdue avant de rentrer dans une zone porteuse est plus faible.
2) Cas où le modèle est déjà dans l'ascendance. Dans ce cas, il faut faire en sorte que toute sortie de la zone porteuse soit de faible conséquence (il faudra faire 1/2 tour dans le M.....). Dans ces conditions, je me rengerai beaucoup plus facilement de l'avis de L. Fournier. En amont, c'est du "plus fort" donc le 1/2 tour va se payer cache. En aval, c'est du dilué, donc du moins fort.
Il faut donc "absolument" pas tomber dans la descendance en amont du phénomène et "éviter" de tomber dedans en aval.

Bref faut centrer, ne pas décrocher, bref, voler, afiner son pilotage...

Pour le centrage, il y a plusieurs techniques:
a) celle exposée de je serre ou je desserre
b) Celle du je fait un cercle, j'estime le centre de l'ascendance, je fait un autre cercle autour de ce cercle...
c) je fait un cercle large, j'estime le centre, je fait un cercle plus resserré autour de ce centre...
J'ai lu un article sur les drone où il a été développé des autopilotes d'exploitation d'ascendance histoire d'augmenter leur temps de vol.
Le papier disait que les méthodes étaient assez semblables sauf en air très turbulent ou la méthode du je serre je desserre pouvait être poluée par la turbulence.

Maintenant, vous pouvez faire votre propre méthode en les combinant...

Vos avis?

Marc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
c h r i s t o p h e
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 926
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 19/11/2009

MessageSujet: Re: Ascendance dans la Tourmente   Ven 30 Sep 2011 - 18:07

Lionel, je vais te relire.
Je ne trouve pas évident de communiquer virtuellement en étant compréhensible. il faut préciser et re-préciser le cadre de ce qu'on avance. c'est vite lourd. Pourtant, j trouve que ça vaut le coup d'essayer.
Avec un peu de chance, un tierce personne peux nous aider à nous "aligner" sur des réponses claires.
C'est un peu ce que font André ou Marc.

Les questions d'energie management, c'est assez nouveau pour moi. j'infuse. je comprends très lentement. c'est héréditaire.
Je suppose qu'on est quelques un à infuser.
comment ne pas être pressé d'avoir bien compris le principe et en tirer parti.
comment ne pas se poser de question sur la façon de monter de Joe W sur la vidéo ou il lance un planeur de 3 mètres et accroche une pompe à quelques mètres à l'heure du petit dej...
Salut. Cris.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ascendance dans la Tourmente   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ascendance dans la Tourmente
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Fuyu no Semi - Samouraïs dans la tourmente
» Ciel dans la tourmente !
» [Collection] Delphine/Intimité/Modes de Paris/Nous Deux
» Maelstrom games dans la tourmente
» [GOOGLE] dans la tourmente

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.F3News.fr  :: The forum F3K :: Du blabla F3K !!!-
Sauter vers: