www.F3News.fr

Le forum du planeur radiocommandé catégorie F3x
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Fabrication fuselage IOTA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 12 ... 18  Suivant
AuteurMessage
Chris Hyperbee
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 4120
Age : 40
Localisation : Lons le Saunier
Date d'inscription : 22/06/2010

MessageSujet: Re: Fabrication fuselage IOTA   Mer 19 Fév 2014 - 22:44

Allez Hervé, courage, tu tiens le bon bout.
Le premier et deuxième, c'est le brouillon pour les méthodes

c'est maintenant que le cerveau se met en marche et imprime bien les étapes et tours de mains.
 cheers 
Fais exactement comme te dit Patrick !
et tu verras,   comme Papa dans Maman !

le deuxième patron, tu prévois 5 à 6 mm plus large pour les lèvres de recouvrement. celles ci ajoutent à la rigidité.

Les coups de ciseaux sur le moule pour araser,  si on peut s'en passer, c'est le top !

 cheers cheers bounce bounce bounce bounce bounce bounce bounce bounce bounce bounce bounce 


YEEESS ! flower

_________________
tailleur / sculpteur de thermiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hervé38
Pilote pro
Pilote pro
avatar

Nombre de messages : 242
Age : 57
Localisation : Lans en Vercors
Date d'inscription : 04/01/2014

MessageSujet: Re: Fabrication fuselage IOTA   Jeu 20 Fév 2014 - 8:59

Merci à tous les deux, vraiment sympa et c’est certaine Patrick je vais faire ça le prochain coup et comme tu dis Chris c’est le brouillon pour faire bien propre après.
Bon alors les nouvelles car démoulage hier, j’enlève les 20 vis de 6, jusque la pas de soucis, puis j’enlève mon ballon qui n’a servit à rien, ( voir post d’avant ) je l’extrais en tournant le tube alu sur lui-même, nickel. Ensuite je glisse un petit tourne vis entre les deux moules, un peu, puis un peu plus et là ! CLAQUE !!!! Le joli bruit qui nous fait comprendre que déjà une moitié c’est bien démoulé. J’ouvre en grand et là surprise la partie démoulé( le dessous )  est nickel, surface  brillante et sans accrochage.
Ensuite c’est la que c’est plus dur, j’ai appuyé avec les pouces fortement sur les flancs du fuselage pour le faire sortir, ce n’est pas pratique car aucune prises, mais  je dirais que ce n’est pas trop mal sorti du nez jusqu’au support de stab et là,outch !  complètement coincé, aarrrrrgggg ! Pourtant avec le paquet de dépouille que j’ai mis, au bout d’un moment c’est venu quand même sans accrochage mais en bousillant l’arrière du fuselage.
A final j’en tire quelles conclusions qui vont faire progresser le bazar du moins je l’espère.
J’ai constaté !
1 – Quatre petits accrochage quand même, un vers le nez, un autre au niveau du BA de l’aile, un vert le support de stab et un autre vers la fin de queue du fuselage.
2 – l’aspect du fuselage est très propre.
3 – très difficile de sortir le support de stab.
4 – un poids faire peur, 67gr
5 – une solidité beaucoup trop importante, aucune déformation en appuyant sur le fuselage, même tres fort.
Je vais faire !
1 - Je vais modifier le fond de mon support de stab, je vais mettre un poussoir à vis.
2 – Je vais tout reponcer mon moule avec du 1200 et finir au coton polish nature, sans ajout de crème polish.
3 – Cirer comme d’hab 10 couches avec juste un polish sur la derniere pour faire venir le brillant. Par contre si vous avez des astuces sur le polish je suis preneur.
4 – Utiliser la méthode de Patrick pour la strat .

Merci encore pour vos encouragements
Rv
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vertaco.aeromodel.free.fr
stefmog
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 3410
Age : 44
Localisation : Besançon
Date d'inscription : 24/01/2008

MessageSujet: Re: Fabrication fuselage IOTA   Jeu 20 Fév 2014 - 9:09

Bonjour Hervé,

Bravo pour ce premiers fuselage, personnellement je ne suis pas un spécialiste du moulage de fuselage mais j'avoue que les photos de ton moule mon impressionné , c'est NICKEL !

Pour ce premier fuselage un peu trop solide pour le F3K, tu peux l'utiliser pour te faire un 60Inch pour la pente ou pour faire de la catapulte , et tu peux lui monter un stabilo en Vé.
 cheers 
Bonne continuation et bon courage, tu y es presque je pense.

A+

STEPH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pierre meunier 39
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 2872
Age : 20
Localisation : jura
Date d'inscription : 08/01/2013

MessageSujet: Re: Fabrication fuselage IOTA   Jeu 20 Fév 2014 - 9:14

Tu as mis du pva ? Si ce n est pas le cas met en . Apparemment ca marche bien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
patrick Z.
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 413
Age : 62
Localisation : metz
Date d'inscription : 10/10/2008

MessageSujet: Re: Fabrication fuselage IOTA   Jeu 20 Fév 2014 - 10:19

Hervé.
pour le polish j'utilise celui de soloplast acheté chez Casto, ce n'est pas le meilleur mais il est neutre. La stratification c'est comme les crêpes les premières sont toujours loupées  geek 
Pierre le PVA c'est une bonne idée mais n'oublie pas de passer de la cire primaire avant.
Patrick
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
c h r i s t o p h e
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 926
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 19/11/2009

MessageSujet: Re: Fabrication fuselage IOTA   Jeu 20 Fév 2014 - 11:01

Salut.
Pour les crêpes, il faut une poêle bien chaude. Very Happy . mais c'est le même principe, le beurre doit contrarier l'accroche.
Le polish en finition après le ponçage au 1200 du moule, c'est bien.
Le polish pour faire briller la cire, c'est peut être un peu risqué. c'est un abrasif qui est tout à fait succeptible d'enlever la cire, surtout s'il y a le moindre petit relief dans ton moule.
Après ce premier tirage, as tu un bon alignement au niveau du plan de joint? je voulais te demander quels avantages tu trouves à faire le master en deux parties. C.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hervé38
Pilote pro
Pilote pro
avatar

Nombre de messages : 242
Age : 57
Localisation : Lans en Vercors
Date d'inscription : 04/01/2014

MessageSujet: Re: Fabrication fuselage IOTA   Jeu 20 Fév 2014 - 12:21

Christophe tu parle du verre à l'avant ? c'est ça ? si oui et bien c'est uniquement pour le récepteur en 2.4 qui, a ce qui parait ne supporte pas le carbone !!!

rv
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vertaco.aeromodel.free.fr
c h r i s t o p h e
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 926
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 19/11/2009

MessageSujet: Re: Fabrication fuselage IOTA   Jeu 20 Fév 2014 - 12:59

Euh, non, si j'ai bien vu en début de post,
tu as fabriqué ton master en deux partie (haut, bas).
ensuite tu as fixé une moitiée de master sur la planche pour faire le plan de joint, tu as stratifié un demi moule.
ensuite tu as retiré la planche et tu as collé l'autre demi-master au premier pour finir la réalisation du moule.
C'est ça?
Alors, je me demandais quels avantages a cette méthode. et aussi si en réassemblant les deux demi-masters, l'alignement est bon (je veux dire: les deux moitiées de fuselage ne font pas de marche au niveau du plan de joint). C.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hervé38
Pilote pro
Pilote pro
avatar

Nombre de messages : 242
Age : 57
Localisation : Lans en Vercors
Date d'inscription : 04/01/2014

MessageSujet: Re: Fabrication fuselage IOTA   Jeu 20 Fév 2014 - 13:13

A ok !! oui j'ai toujours fait comme ça, ça permet d'avoir un plan de joint pile au centre, ça évite de faire une planche, avec découpe, calage, masticage !
Mais je ne dis pas que c'est une bonne méthode mais c'est celle que j’utilise.
Et pour le centrage des deux demi master il y a des petits goujons donc de ce coté la pas de problème.
Voila j’espère avoir répondu à ta question.

A+
Rv
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vertaco.aeromodel.free.fr
c h r i s t o p h e
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 926
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 19/11/2009

MessageSujet: Re: Fabrication fuselage IOTA   Jeu 20 Fév 2014 - 14:02

Oui, merci.
"ça permet d'avoir un plan de joint pile au centre". bon argument. ces fuselages de dlg sont fin, effilés. ça simplifie pas le travail.
C.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hervé38
Pilote pro
Pilote pro
avatar

Nombre de messages : 242
Age : 57
Localisation : Lans en Vercors
Date d'inscription : 04/01/2014

MessageSujet: Re: Fabrication fuselage IOTA   Jeu 20 Fév 2014 - 14:44

Pour en revenir au master en deux parties il y a quand même, dans le cas de fuseau de F3k, une petite difficulté du au fuselage très fin, c'est que les deux demi master ont tendance à s’écarter l'un par rapport à l'autre du aux tension lié a la peinture et protection de surface. Mais j'ai remédie à cela en mettant entre les demi master du double face très fin que j’enlève avant d'attaquer la super finition.
Puis les goujons vers le bout de queue de fuselage doivent être très petit, j'ai mis de la corde à piano de 2 mm.

Voili voila
Rv
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vertaco.aeromodel.free.fr
Hervé38
Pilote pro
Pilote pro
avatar

Nombre de messages : 242
Age : 57
Localisation : Lans en Vercors
Date d'inscription : 04/01/2014

MessageSujet: Re: Fabrication fuselage IOTA   Ven 21 Fév 2014 - 6:54

Je mets quelques images de la cata ! mais bon franchement je m'attendais a pire vu que le ballon ne s'est pas gonflé !
On vois bien d'ailleurs aux endroits ou il y a des angles que la matière n'a pas été poussé.
La derniere ou j'ai mon doigt j'ai beau appuyer super fort même pas un craquement , alors que le joint latéral est loupé.

Bonne journée
Rv







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vertaco.aeromodel.free.fr
patrick Z.
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 413
Age : 62
Localisation : metz
Date d'inscription : 10/10/2008

MessageSujet: Re: Fabrication fuselage IOTA   Ven 21 Fév 2014 - 8:32

Hervé, en regardant les photos, on voit que la pression du ballon a écarté les demi-moules malgré le serrage de tes vis ce qui a provoqué l'éclatement du ballon, il faudrait rajouter des serre-joints.
Avec la forme de ton fuselage il faudrait aussi passer au ballon quatalex pour que tous les angles soient bien faits.
Tu tiens le bon bout
Patrick
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hervé38
Pilote pro
Pilote pro
avatar

Nombre de messages : 242
Age : 57
Localisation : Lans en Vercors
Date d'inscription : 04/01/2014

MessageSujet: Re: Fabrication fuselage IOTA   Ven 21 Fév 2014 - 9:10

Patrick, en fait concernant le ballon je me suis gouré de sens sur ma pompe qui me sert a faire le vide, au lieu de la mettre sur gonflage je l'avais laissé sur vide , donc a la mise en route de celle ci le ballon c'est rétracté au lieu de gonfler ! mdr c'est une erreur de débutant Smile.
Effectivement sur la photo on a l’impression que le joint est épais, mais en fait il ne l'est pas, je ne sais pas combien il fait mais c'est très fin !

Du coup, vu que je re-ponce mon moule au 1000 puis 1200 et que je repars a 0 ! Quelle processus de cirage utilisez vous avec la mirror glaze  sur moule neuf, car avec un fuselage peint je n'ai jamais eu de problème !
Je vous dis comme je fais et n'hésitez à me dire ce qui n'est pas bon Smile
Pour passer la cire j’utilise des cotons de démaquillage rond, nouveau et propre à chaque fois.
6 heures minimum entre chaque couches et 10 couches sur moule neuf.
Entre chaque couche je fais briller un peu sans appuyer avec un coton  demaquilleur.
Apres la dernière couche, je lustre toujours avec un cotons neuf.
C'est bon ou je me plante  Sad 

Voila !
Bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vertaco.aeromodel.free.fr
Chris Hyperbee
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 4120
Age : 40
Localisation : Lons le Saunier
Date d'inscription : 22/06/2010

MessageSujet: Re: Fabrication fuselage IOTA   Ven 21 Fév 2014 - 12:12

Moi, pour la cire, je ne me suis jamais fait chié, et çà a toujours marché !

trois ou quatre couches quand il était neuf, (le moule)     il était poncé au grain très fin au péalable

puis à chaque moulage, je tartine une couche bien grasse , et une seule en appuyant bien  mais en n'en déposant que le minimum, en raclant bien les grumeaux de gras , avec un sopalin qui est toujours dans ma boite de cirage, constamment imbibé.

à peine 3 minutes après avoir passé çà, la cire commence à tirer.  j'essuie / étale le tout  doooooucement  avec un tissu doux  en vérifiant qu'il n'y ait pas de trace. et point barre .

Je moule une demie heure à une heure derrière.
çà se démoule  bien.  Aspect correct.
la cire: formule 5  de rexco,   Pot jaune
Ma résine,  L 386 allemande

Est ce qu'on en fait pas un peu tout un plat du cirage ?  une psychose ?  scratch 
J'ai entendu un pro dire que lustrer - frotter   derrière une couche pour faire briller, çà virait plus la cire en l'abrasant plutôt qu'autre chose ..
 scratch 

Ceci dit, mon moule n'est pas un exemple de finition (comme un moule fraisé alu ... super bien fini)  
 boulet
Deuxième réflexion , si le moule est moyen au niveau finition, c'est pas la cire qui va faire le miracle de finition (surface lisse) derrière..?!
 Question  scratch

_________________
tailleur / sculpteur de thermiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hervé38
Pilote pro
Pilote pro
avatar

Nombre de messages : 242
Age : 57
Localisation : Lans en Vercors
Date d'inscription : 04/01/2014

MessageSujet: Re: Fabrication fuselage IOTA   Ven 21 Fév 2014 - 12:41

Merci Chris ! t'as raison , si ça se trouve dix couches ça sert à rien, puis si ça se trouve c'est le démoulant que j'utilise depuis pas mal de temps faudrait peut être que je change  scratch 
Je ne sais pas si c'est encore beaucoup utilisé le mirror glaze . mais bon, j'attends de vois si j'ai d'autre conseils.
Merci encore
Rv
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vertaco.aeromodel.free.fr
Marc PUJOL
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 1785
Age : 53
Localisation : Essonnes
Date d'inscription : 21/07/2009

MessageSujet: Re: Fabrication fuselage IOTA   Ven 21 Fév 2014 - 13:07

Hervé38 a écrit:
Merci Chris ! t'as raison , si ça se trouve dix couches ça sert à rien, puis si ça se trouve c'est le démoulant que j'utilise depuis pas mal de temps faudrait peut être que je change  scratch 
Je ne sais pas si c'est encore beaucoup utilisé le mirror glaze . mais bon, j'attends de vois si j'ai d'autre conseils.
Merci encore
Rv
Si c'est la boite "bleue et noir", elle n'aime pas monter en température sauf une fois la polymérisation faite. Je suis donc passé à une autre Haute température qui sèche en plus en 5 minutes... Gain de temps assuré... Et là, j'en met 5 couches max la première fois et 2 pour les moulages suivants et aucun problème.

Marc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beber
pilote amateur
pilote amateur


Nombre de messages : 87
Localisation : marseille
Date d'inscription : 13/05/2012

MessageSujet: Re: Fabrication fuselage IOTA   Sam 22 Fév 2014 - 1:22

Salut

Moi j'utilise la cire de Sicomin

http://www.nauticexpo.fr/prod/boutique-epoxy/cires-demoulage-49014-362886.html

Je met une couche de cire après 1/2 heure je lustre pour que ça brille et glisse et basta la pasta je moule assez rapidement après cirage j'ai du mal à attendre des heures....

Aucun problème à part avec la peinture en bombe mais je l'est fait qu'une fois et j'ai eu un fuselage léopard

Avec une peinture bi-composant ça marche mieux

Bert
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
C.Christian
pilote d'or
pilote d'or


Nombre de messages : 354
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 01/03/2012

MessageSujet: Re: Fabrication fuselage IOTA   Sam 22 Fév 2014 - 1:55

Salut Hervé,
Je crois par expérience que les cotons démaquilleur enlèvent trop la cire prend plutôt un chiffon de coton doux. Personnellement 2 à 3 de couches de cire liquide pour kayak et une entre chaque fuseau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hervé38
Pilote pro
Pilote pro
avatar

Nombre de messages : 242
Age : 57
Localisation : Lans en Vercors
Date d'inscription : 04/01/2014

MessageSujet: Re: Fabrication fuselage IOTA   Sam 22 Fév 2014 - 12:16

Merci pour vos réponses ! je peux deja faire une petite synthèse, en gros le démoulant que j'utilise n'est plus au gout du jour, les cotons demaquilleur sont à proscrire. Donc je vais pister pour un autre démoulant.
Sinon , suite au démoulage de mon premier fuselage j'ai donc constaté des effort important d'extraction au niveau du support stab et des support d'aile, vu que je suis en train de le poncer je l'optimise un peu.
Du coup j'ai inséré ce matin des éjecteurs à ces endroits pour minimiser les contraintes sur le fuselage, ci dessous photos .
Merci encore, quand j'aurai fais un choix de demoulant je vous en ferez oart avant d'acheter.

Bon week end
Rv

Image avec éjecteur en position moulage.

Ici en position démoulage sortie max.

De même au niveau des insert de fixation d'aile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vertaco.aeromodel.free.fr
Michel LARA
Pilote pro
Pilote pro
avatar

Nombre de messages : 211
Localisation : les Faures Bort L'étang (63)
Date d'inscription : 12/11/2007

MessageSujet: Re: Fabrication fuselage IOTA   Sam 22 Fév 2014 - 12:57

pierre meunier 39 a écrit:
Tu as mis du pva ? Si ce n est pas le cas met en . Apparemment ca marche bien

Il a raison Pierre! Utilise donc du PVA et tu n'auras plus aucun souci, démoulage  garanti à 100%.

Michel de la TRIPOUUUUXXXXXX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hervé38
Pilote pro
Pilote pro
avatar

Nombre de messages : 242
Age : 57
Localisation : Lans en Vercors
Date d'inscription : 04/01/2014

MessageSujet: Re: Fabrication fuselage IOTA   Lun 24 Fév 2014 - 15:42

Bonjour
Je viens d’avoir un professionnel du moulage au téléphone, je lui est expliqué mes déboires et je l’ai questionné sur la méthode d’application de la cire Mirror glaze et il a super bien répondu à mes questions, je savais qu'ils utilisaient cette cire et je le remercie d'avoir pris du temps.
Mes erreurs et ce qu’il faut faire.
1 - Jamais de coton style coton démaquilleur ! Catastrophe.
La raison est que le coton vas absorber et dissiper  les solvants très rapidement de ce fait la cire va se déposer sans adhérer. Le meilleur est un morceau de vieux teeshirt en coton, ne jamais le laisser dans la boitte celui-ci va se gaver de solvant et les évacuer des sa sortie de boite et faire sécher prématurément la cire dans ça boite.
L’étalement se fait par petits cercles successifs recouvrant le tiers du précédent, jamais de glissade.

2 –Etalement des sur-épaisseurs, ils ne parlent pas de lustrage à ce stade doit être très léger et doit se faire quand la cire étalé parait sèche, généralement 1h00 dans une pièce tempéré, étaler puis attendre 5 à 6h00. Moi je lustrais juste avant la couche suivante ceci est très mauvais, paaas biennn.

3 – Sur moule neuf, de  5 à 6 couches passées comme cité ci-dessus sont suffisantes et donc le lustrage, on dit lustrage car c’est le dernier  avant moulage est très doux, ne jamais appuyer mais caresser le moule et ne pas insister, attendre 5h00 ou plus et mouler.

En vrac ce que j’ai retenu d’autre dans la conversation !
- Un chiffon qui a servi à ciré peut être réutilisé s’il a séché entre deux couches.
- La peau de chamois est excellente pour lustrer.
- Entre deux couche si la brillance n’est pas la ce n’est pas grave.

Ben voila !  je pense que sur ce forum cette conversation ne va rien leurs apprendre mais peut être fera plaisir à d'autre, en tous cas a moi ça ma ouvert les yeux et je vais changer mon processus d'application.

A+
Rv
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vertaco.aeromodel.free.fr
Chris Hyperbee
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 4120
Age : 40
Localisation : Lons le Saunier
Date d'inscription : 22/06/2010

MessageSujet: Re: Fabrication fuselage IOTA   Lun 24 Fév 2014 - 17:19

Avec la pression , tu n as pas peur que l a resine se barre dans les pions de démoulage ?

_________________
tailleur / sculpteur de thermiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
c h r i s t o p h e
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 926
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 19/11/2009

MessageSujet: Re: Fabrication fuselage IOTA   Lun 24 Fév 2014 - 18:21

Salut Hervé.
c'est une réponse aimable et détaillée.  je doute pour autant que ce soit l"explication à tes problèmes. sans me risquer à des explications que je ne possède pas, je trouve que ce soucis de cire sur un moule neuf s'apparente assez bien à qlq chose comme: peindre de la glycero sur un support mouillé. voilà pourquoi je pense qu'un nettoyage de ton moule (papier fin ou pate à polir) et un recirage soigné pourrait solutionner l'affaire.
Ce qui me surprends, c'est le fait de ne pas lustrer entre chaque couche et cette crainte d'enlever la cire en le faisant.*
en lustrant, on enlève seulement de l'épaisseur et ça vas permettre à la cire de sécher.
tu as surement remarqué que la cire est toujours exédente à l'angle entre un master et le plan de joint. avec plusieurs couches, tu as rapidement un paté de cire dans l'angle qui ne sèche jamais. pour bien faire, je crois qu'il est bon, dans ce cas de "raboter" l'exédent de cire avec un genre de cure-dent, laisser sècher, lustrer, laisser sècher avant la couche suivante. même avec un bout de bois, je nenlève que de la cire fraiche.

* En raisonant "à l'envers", si je devais faire un collage sur une pièce cirée, je serais bien embété de n'avoir qu'un chiffon pour retirer la cire.. je prendrais un abrasif pour donner une chance à mon collage.
Donc, je ne changerais pas mes habitudes prise avec les conseils que je tiens d AlexisM d'Aéromod. couches fines. lustrées avec des chiffons propres. temps de séchage entre chaque opération.

sinon, est ce qu'un pro est une personne qui sait? ben, c'est aussi une personne qui apprends. tout ce que j'espère, c'est que son discours soit ancré dans la réalité. je suis à l'aise avec les conseils d'Alexis. il fabrique des planeurs.
Cris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blancoloic
pilote d'or
pilote d'or
avatar

Nombre de messages : 816
Localisation : Grisolles 82
Date d'inscription : 27/02/2008

MessageSujet: Re: Fabrication fuselage IOTA   Lun 24 Fév 2014 - 20:10

Alexis a lui aussi eu des problèmes de démoulage avec des moules neufs en utilisant la Miror Glaze: tout est revenu dans l'ordre en passant une couche de QZ 5111 (autrefois appelé QZ 11) dans les moules neufs avant de passer les différentes couches de Miror Glaze (conseils donnés par Philippe Genvrin qui a moulé quelques planeurs lui aussi...).
Une fois le premier fuso sorti, il n'utilisait ensuite que la cire.
Bon courage
Loïc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fabrication fuselage IOTA   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fabrication fuselage IOTA
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 18Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 12 ... 18  Suivant
 Sujets similaires
-
» Fabrication fuselage IOTA
» fabrication d'un moule et fuselage pour F3K
» fabrication d'un fuselage maitre et de son moule........
» A vendre TRIO, planeur léger type FF2000 fabrication ukraine
» Fabrication planeur Electro 7

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.F3News.fr  :: The forum F3K :: Construction F3K-
Sauter vers: