F3News

Le forum du planeur radiocommandé catégorie F3x
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Amazon Music Unlimited offert pendant 3 mois
Voir le deal

 

 Réflexion sur un F3K de compétition "abordable"

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Fabrice BOURDAIS
pilote d'or
pilote d'or
Fabrice BOURDAIS

Nombre de messages : 863
Age : 46
Localisation : RENNES
Date d'inscription : 10/11/2007

Réflexion sur un F3K de compétition "abordable" - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Réflexion sur un F3K de compétition "abordable"   Réflexion sur un F3K de compétition "abordable" - Page 4 Icon_minitime10/6/2011, 22:54

basile ginel a écrit:
Je trouve la technique de Laurent géniale!
Ça donne envie de se faire fraiser des moules ( si on échappe au fraisage des noyaux)
Un problème quand même: ça ne doit pas marcher avec des profils trop creusés ( plan de joint qui coupe l'intrados)
Ça passe avec le ag il me semble.

Tu as raison Basile, le problème c'est l'intrados...

Je pense qu'on va finir avec des noyaux découpés et un moule extrados...

Après je vais tester encore autre chose : un noyau en rohacell usiné grossièrement car le rohacell s'écrase facilement mais n'a pas d'effet "ressort" comme le polystyrène. Je vais essayé sur des petites surfaces comme un stab et après si ça marche ça vaut le coup d'essayer sur une aile. J'attend une cotation pour du Rohacell pour une aile + stab car ça va rentrer en ligne de compte si on veut faire du Low Cost...
Revenir en haut Aller en bas
arno sourisse
pilote d'or
pilote d'or
arno sourisse

Nombre de messages : 797
Age : 50
Localisation : Baden
Date d'inscription : 10/04/2009

Réflexion sur un F3K de compétition "abordable" - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Réflexion sur un F3K de compétition "abordable"   Réflexion sur un F3K de compétition "abordable" - Page 4 Icon_minitime11/6/2011, 14:40

il y a une "technique" pour réaliser une sorte de sandwich dans un moule .
on stratifie un peut gras le tissu et on saupoudre du micro ballon (2,3 mm) sur la strate , la resine monte par capillarité dans la charge .
3 ou 4 heures après , époussetage il reste une couche qui pourrait faire office de mousse, ou peut être juste comme cela et on fermer les moules dans la foulé avec la résine encore souple .
c'est une méthode que j'utilisais pour faire des enduit "calibrés" et des collages .
ci ça donne des idées !
Revenir en haut Aller en bas
Bertrand CIVADE
Pilote pro
Pilote pro
Bertrand CIVADE

Nombre de messages : 215
Localisation : 77 nord
Date d'inscription : 18/10/2010

Réflexion sur un F3K de compétition "abordable" - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Réflexion sur un F3K de compétition "abordable"   Réflexion sur un F3K de compétition "abordable" - Page 4 Icon_minitime12/6/2011, 06:31

Fabrice BOURDAIS a écrit:
basile ginel a écrit:
Je trouve la technique de Laurent géniale!
Ça donne envie de se faire fraiser des moules ( si on échappe au fraisage des noyaux)
Un problème quand même: ça ne doit pas marcher avec des profils trop creusés ( plan de joint qui coupe l'intrados)
Ça passe avec le ag il me semble.

Tu as raison Basile, le problème c'est l'intrados...

Je pense qu'on va finir avec des noyaux découpés et un moule extrados...

Après je vais tester encore autre chose : un noyau en rohacell usiné grossièrement car le rohacell s'écrase facilement mais n'a pas d'effet "ressort" comme le polystyrène. Je vais essayé sur des petites surfaces comme un stab et après si ça marche ça vaut le coup d'essayer sur une aile. J'attend une cotation pour du Rohacell pour une aile + stab car ça va rentrer en ligne de compte si on veut faire du Low Cost...

Faut pas se priver de cette technique pour les empennages que ce soit technique Laurent ou Dominique qui fini de poncer à la main un noyau dégrossi cnc.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.f3k-fr.com
rudy
pilote d'or
pilote d'or
rudy

Nombre de messages : 1802
Date d'inscription : 18/11/2007

Réflexion sur un F3K de compétition "abordable" - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Réflexion sur un F3K de compétition "abordable"   Réflexion sur un F3K de compétition "abordable" - Page 4 Icon_minitime12/6/2011, 09:36

en réponse à une question qui date un peu sur ce post :

Comme je l'ai dit a René pour sa " formule de lancement jeune ", je veux bien être moteur sur ce genre de manips.

A savoir que comme Ivan je n'aurai pas le temps ou les compétences pour concevoir ou construire. No
Par contre dès que cela se décante un peu je suis fana de monter un modèle, le regler, communiquer sur le montage et mes réglages. Et enfin supporter la formule si elle aboutit. cheers

Rudy flower

Par contre Fafa, ne lache pas le Bigood pour autant, nous n'avons que 2 concepteurs-constructeurs capable de rivaliser avec les machines du commerce.
Et toi avec le Bigood ou l'immense avec l'ibis vous êtes trés proches du but.
Ne lachez rien SVP drunken scratch study
Revenir en haut Aller en bas
Fabrice BOURDAIS
pilote d'or
pilote d'or
Fabrice BOURDAIS

Nombre de messages : 863
Age : 46
Localisation : RENNES
Date d'inscription : 10/11/2007

Réflexion sur un F3K de compétition "abordable" - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Réflexion sur un F3K de compétition "abordable"   Réflexion sur un F3K de compétition "abordable" - Page 4 Icon_minitime12/6/2011, 10:13

Ne t'inquiètes pas Rudy, je ne suis pas prêt de lâcher le Bigood, bien au contraire!!!!

On va bosser avec Anthony et Dominique sur le fuselage après le CDM et l'objectif c'est d'avoir la machine complète pour 2012.

D'ailleurs si je me décide à faire ce planeur Low Cost, je me baserai sur le Bigood2...
Revenir en haut Aller en bas
ced_toulouse
pilote d'or
pilote d'or
ced_toulouse

Nombre de messages : 1376
Localisation : toulouse
Date d'inscription : 21/01/2008

Réflexion sur un F3K de compétition "abordable" - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Réflexion sur un F3K de compétition "abordable"   Réflexion sur un F3K de compétition "abordable" - Page 4 Icon_minitime15/6/2011, 16:27

Fabrice BOURDAIS a écrit:
Ne t'inquiètes pas Rudy, je ne suis pas prêt de lâcher le Bigood, bien au contraire!!!!

On va bosser avec Anthony et Dominique sur le fuselage après le CDM et l'objectif c'est d'avoir la machine complète pour 2012.

D'ailleurs si je me décide à faire ce planeur Low Cost, je me baserai sur le Bigood2...

il faudrait regarder si on ne peut pas rassembler nos efforts, je suis en train de dessiner un fuselage pour le SalGoss, peut etre que ce fuseau peut convenir a tout le monde. si vous avez commencer quelque chose, on peut en discuter.

Cedric,

PS: si vous avez besoin d'un Beta testeur pour le Bigood, pas de probleme, mettre les planeurs au point, c'est mon Dada, sinon, je n'aurai qu'une seule machine Wink
Revenir en haut Aller en bas
blancoloic
pilote d'or
pilote d'or
blancoloic

Nombre de messages : 883
Localisation : Grisolles 82
Date d'inscription : 27/02/2008

Réflexion sur un F3K de compétition "abordable" - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Réflexion sur un F3K de compétition "abordable"   Réflexion sur un F3K de compétition "abordable" - Page 4 Icon_minitime15/6/2011, 20:10

ced_toulouse a écrit:

il faudrait regarder si on ne peut pas rassembler nos efforts, je suis en train de dessiner un fuselage pour le SalGoss, peut etre que ce fuseau peut convenir a tout le monde. si vous avez commencer quelque chose, on peut en discuter.

Cedric,

Il est pas encore fini ce fuso ? Sleep
Tu veux des cours sur Solidworks ou bien c'est des cours sur Pampers dont tu as besoin ? Laughing
C'est pas tout ça mais faut que je me dépêche aussi, l'Usineur (avec un grand U) attend les modèles CAO des moules d'ailes...
A+
Loïc
Revenir en haut Aller en bas
Norbert
pilote d'or
pilote d'or
Norbert

Nombre de messages : 2421
Age : 44
Localisation : Labastidette (Toulouse)
Date d'inscription : 18/04/2008

Réflexion sur un F3K de compétition "abordable" - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Réflexion sur un F3K de compétition "abordable"   Réflexion sur un F3K de compétition "abordable" - Page 4 Icon_minitime15/6/2011, 21:19

HAaaaaaaaaaaaaa ...

Cool !! Je suis tres bounce mais alors tres bounce bounce bounce bounce bounce de voir ce que ca va donner !!

Norbert
Revenir en haut Aller en bas
yann_h
pilote d'or
pilote d'or
yann_h

Nombre de messages : 366
Age : 50
Localisation : loir et cher
Date d'inscription : 04/11/2010

Réflexion sur un F3K de compétition "abordable" - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Réflexion sur un F3K de compétition "abordable"   Réflexion sur un F3K de compétition "abordable" - Page 4 Icon_minitime15/6/2011, 21:38

l'arme absolue pour gagner en F3K

Revenir en haut Aller en bas
rudy
pilote d'or
pilote d'or
rudy

Nombre de messages : 1802
Date d'inscription : 18/11/2007

Réflexion sur un F3K de compétition "abordable" - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Réflexion sur un F3K de compétition "abordable"   Réflexion sur un F3K de compétition "abordable" - Page 4 Icon_minitime29/6/2011, 19:42

je pense que l'on a fait le tour, tout le monde a bien exprimé sa position No I love you Suspect Sleep drunken

maintenant place à la pratique What a Face

Gilles, si mon planning le permet je viendrai en octobre, je volerai F3K SAL et j'essaierai ensuite de pencher sur le papier de la manière la plus objective possible, mes impressions Question

rudy flower
Revenir en haut Aller en bas
Bertrand CIVADE
Pilote pro
Pilote pro
Bertrand CIVADE

Nombre de messages : 215
Localisation : 77 nord
Date d'inscription : 18/10/2010

Réflexion sur un F3K de compétition "abordable" - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Réflexion sur un F3K de compétition "abordable"   Réflexion sur un F3K de compétition "abordable" - Page 4 Icon_minitime30/6/2011, 07:15

Si l'idée d'un planeur "open sources" voit le jour, je suis prêt à fraiser des moules et échanger sur les difficultés et solutions de construction, et ce dès la rentrée.

f3f-fr peut héberger les fichiers et modop en ouvert ou sécurisé .


Resterai à trouver 4 ou 5 mecs sympas désireux de participer à l'aventure dans mon secteur à une heure de Panam et disposés à construire leurs machine pour une centaine d'euro et quelques heures.

Bon, ce Sal Goss et ce Bigood trapèze, c'est pour quand la saillie ? pig


cheers

Bertrand
Revenir en haut Aller en bas
http://www.f3k-fr.com
yann_h
pilote d'or
pilote d'or
yann_h

Nombre de messages : 366
Age : 50
Localisation : loir et cher
Date d'inscription : 04/11/2010

Réflexion sur un F3K de compétition "abordable" - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Réflexion sur un F3K de compétition "abordable"   Réflexion sur un F3K de compétition "abordable" - Page 4 Icon_minitime30/6/2011, 11:35

je laisse pas tomber la technique du moulage direct dans le moule en creux en mousse rigide PU

voilà le premier essai à 140g/L
Réflexion sur un F3K de compétition "abordable" - Page 4 30.82

c’est rigide !!! mais ça laisse des traces … trop chargé … la mousse Mad pas le gars suivez un peu !!!

sans déconner l’état de surface est nickel : lisse, pas une bulle mais ça se marque très facilement à l’ongle par exemple
à l’intérieur ça ressemble à ces flotteurs rouges qu’on trouve sur les filets de pèche breton (oui je sais c’est très restrictif …)

faudrait que j’arrive à sortir à 70g/L avec une rigidité similaire … on va faire des tests avec le gars du labo …

Revenir en haut Aller en bas
gebazin
pilote d'or
pilote d'or
gebazin

Nombre de messages : 1895
Age : 63
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 06/11/2007

Réflexion sur un F3K de compétition "abordable" - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Réflexion sur un F3K de compétition "abordable"   Réflexion sur un F3K de compétition "abordable" - Page 4 Icon_minitime30/6/2011, 13:46

C'est sympa ton histoire, même si, pour le moment cela me rappelle plutôt un Edulis.
A suivre.
Gérard
Revenir en haut Aller en bas
http://epervier.sudluberon.free.fr/
Freddy
pilote d'or
pilote d'or


Nombre de messages : 541
Age : 38
Localisation : Annecy
Date d'inscription : 17/01/2008

Réflexion sur un F3K de compétition "abordable" - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Réflexion sur un F3K de compétition "abordable"   Réflexion sur un F3K de compétition "abordable" - Page 4 Icon_minitime30/6/2011, 20:43

Salut,

Un modéliste a déjà utilisé de la mousse mis dans un moule pour faire des stab et dérive.

J'avais fait un test avec les moules du Blue Jean. J'obtenais aussi des noyaux lourds. C'est rigide mais pas résistant je trouve.

Pour le modéliste qui a déjà essayé, je ne sais plus exactement pour quel projet, je pensais à Alex avec son twister mais je ne penses pas.

Les moules en question étaient en alu il me semble. Un lien a été diffusé sur ce forum, voir la section construction et les postes de plus de 1an et demi, voir 2ans et demi peut être !

Je pense qu'il s'agissait d'un autre type de mousse.

Freddy
Revenir en haut Aller en bas
fred.bp
pilote amateur
pilote amateur


Nombre de messages : 78
Age : 47
Localisation : La Reunion
Date d'inscription : 13/02/2011

Réflexion sur un F3K de compétition "abordable" - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Réflexion sur un F3K de compétition "abordable"   Réflexion sur un F3K de compétition "abordable" - Page 4 Icon_minitime3/7/2011, 19:45

Dit Yann la photo de gauche c'est à la Réunion ça non ? Sous le manguier, devant la case en bois sous tôle avec le verre de punch goyavier ? J’espère que c'est pas un punch polyuréthane Razz C'est le teeshirt "l'effet pëi" qui ma mis la puce à l'oreille Wink .

Sinon, comme je ne trouvais pas de polystyrène extrudé à la Réunion je réfléchissait aussi a faire des noyaux en polyuréthane expansé (depuis peu j'ai trouvé de l'expansé mais faut encore que je finisse bricoler mon fil chaud...).

J'ai discuté avec un ami qui fait des sculptures en mousse et avec un spécialiste de l'isolation par mousse projeté, les deux m’ont dit que pour avoir un densité homogène il serait préférable de laisser la mousse libre de gonfler (j'ai peur que dans un moule fin ça le fasse pas).
Au passage j'ai vue de la mousse à 140g/l dure mais lourde, 70g/l dure et légère et 35g/l très légère mais molle.

Alors j'ai penser à une procédure décrite sur le schéma suivant, mais c'est peu être une connerie hein !? Very Happy Parce que le morceau intrados serait vraiment fin et que je suis débutant tongue ...


[img]Réflexion sur un F3K de compétition "abordable" - Page 4 1124377774[/img]


Revenir en haut Aller en bas
edgar
pilote d'or
pilote d'or
edgar

Nombre de messages : 405
Age : 42
Localisation : Entre Saumur et Poitiers
Date d'inscription : 19/03/2011

Réflexion sur un F3K de compétition "abordable" - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Réflexion sur un F3K de compétition "abordable"   Réflexion sur un F3K de compétition "abordable" - Page 4 Icon_minitime4/7/2011, 14:11

Je suis peux etre con mais quel est l'interet de re inventer la plaque de mousse ?
On en a des toutes faites et en plus en differentes densité .
Je trouve que vous faites marche arierre a construire de la mousse , de plus couper la PU au fil chaud emet des vapeurs nocives et toxiques pour l'homme .
Revenir en haut Aller en bas
yann_h
pilote d'or
pilote d'or
yann_h

Nombre de messages : 366
Age : 50
Localisation : loir et cher
Date d'inscription : 04/11/2010

Réflexion sur un F3K de compétition "abordable" - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Réflexion sur un F3K de compétition "abordable"   Réflexion sur un F3K de compétition "abordable" - Page 4 Icon_minitime4/7/2011, 22:00

fred.bp a écrit:
Dit Yann la photo de gauche c'est à la Réunion ça non ? Sous le manguier, devant la case en bois sous tôle avec le verre de punch goyavier ? J’espère que c'est pas un punch polyuréthane Razz C'est le teeshirt "l'effet pëi" qui ma mis la puce à l'oreille Wink .

Sinon, comme je ne trouvais pas de polystyrène extrudé à la Réunion je réfléchissait aussi a faire des noyaux en polyuréthane expansé (depuis peu j'ai trouvé de l'expansé mais faut encore que je finisse bricoler mon fil chaud...).

J'ai discuté avec un ami qui fait des sculptures en mousse et avec un spécialiste de l'isolation par mousse projeté, les deux m’ont dit que pour avoir un densité homogène il serait préférable de laisser la mousse libre de gonfler (j'ai peur que dans un moule fin ça le fasse pas).
Au passage j'ai vue de la mousse à 140g/l dure mais lourde, 70g/l dure et légère et 35g/l très légère mais molle.

Alors j'ai penser à une procédure décrite sur le schéma suivant, mais c'est peu être une connerie hein !? Very Happy Parce que le morceau intrados serait vraiment fin et que je suis débutant tongue ...
edgar a écrit:
Je suis peux etre con mais quel est l'interet de re inventer la plaque de mousse ?
On en a des toutes faites et en plus en differentes densité .
Je trouve que vous faites marche arierre a construire de la mousse , de plus couper la PU au fil chaud emet des vapeurs nocives et toxiques pour l'homme .

Edgar : vous n'êtes pas ce que vous dites ! je me suis mal exprimé en fait

Fred.bp ... MDR … non c’est pas à la Réunion Cool
c’était à Blois sous un cerisier à l’occasion d’un pot de départ d’un collègue !!! c’est nettement moins exotique !!!
sinon … le Tee Shirt … c’est en souvenir d’une sacrée rando faite en 2002 … avec comme final la plaine des sables bloquée par la neige en plein mois d’août !!!

c’est une île formidable I love you faire du VdP au Maïdo … ça doit être le rêve de tous ceux qui sont dans ce fofo !!!
par contre … faut pas aller au trou … et pour le poser à Mafate depuis la Glacière, faut de bon yeux Laughing

sinon pour en revenir à la mousse PU, l’idée est de former l’aile directement avec les 2 coquilles posées l’une sur l’autre, pas de découpe au fil chaud du coup
il faut calculer le volume de l’aile et laisser une marge de ~10% (pour le produit à 140g/L) pour que la mousse épouse bien la forme du moule
moins on laissera de marge plus la pression sera importante (risque de casse du moule)
pour une densité de ~70 g/L on a encore aucune idée de la marge à laisser (on va se bricoler un moule en plâtre pour faire des essais)

il faut d’ailleurs percer des trous dans le moule de façon à laisser la mousse s’expanser uniformément sur toute la longueur de l’aile
on ne pourra pas sortir une aile performante pour un F3K mais plutôt pour un planeur comme le Easy Glider (profil plus épais et plus tolérant à un non respect des côtes du profil)

pour rien vous cacher … le champignon … est le résultat d’un essai rapide suite au pot de départ du collègue ...
il devait rester quelques gouttes de Vouvray dans le Goblet avant de faire le mélange !!!
sur qu’avec de la poussette ça aurait donner de meilleur résultat Laughing

concernant le PU : il faut prendre ses précautions quand on l’utilise, comme pour les époxy, voici un extrais de la FDS du produit utilisé :

· Lettre d'identification et caractérisation de danger du produit:
Xn Nocif
· Composants dangereux déterminants pour l'étiquetage:
diisocyanate de diphénylméthane, isomères et homologues
Phrases R:
20 Nocif par inhalation.
36/37/38 Irritant pour les yeux, les voies respiratoires et la peau.
40 Effet cancérogène suspecté - preuves insuffisantes.
42/43 Peut entraîner une sensibilisation par inhalation et par contact avec la peau.
48/20 Nocif: risque d'effets graves pour la santé en cas d'exposition prolongée par inhalation.
· Phrases S:
9 Conserver le récipient dans un endroit bien ventilé.
23 Ne pas respirer l'aérosol.
26 En cas de contact avec les yeux, laver immédiatement et abondamment avec de l'eau et
consulter un spécialiste.
36/37 Porter un vêtement de protection et des gants appropriés.
45 En cas d'accident ou de malaise, consulter immédiatement un médecin (si possible, lui montrer
l'étiquette).
60 Éliminer le produit et son récipient comme un déchet dangereux.
Revenir en haut Aller en bas
fred.bp
pilote amateur
pilote amateur


Nombre de messages : 78
Age : 47
Localisation : La Reunion
Date d'inscription : 13/02/2011

Réflexion sur un F3K de compétition "abordable" - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Réflexion sur un F3K de compétition "abordable"   Réflexion sur un F3K de compétition "abordable" - Page 4 Icon_minitime10/7/2011, 09:23

Bonjour Yann,

Pour moi qui habite à la Réunion depuis 1998 un cerisier c'est devenu exotique Very Happy !
Je me rappelle la neige en 2002... exceptionnel ! J’espère que tu était habillé en conséquence et pas juste en teeshirt l'effet pèi Razz .
J'irai pas tenter le vole de pente depuis le Maïdo, car comme tu dit faut pas aller au trou, me suis déjà tapé l’allée retour Maïdo Mafate en une demi journée avec une bande de fous qui fond le grand raid j'ai cru que j'aillai mourir tellement j'ai eu des crampes ! Je préfère faire du lancé main comme un sauvage dans les champs de cannes quand ils sont coupés, ou sur la plaine du Cap La Houssaye Wink .

Au sujet de la mousse polyuréthane. Edgar, non tu n'es pas con, par contre moi ... Very Happy . Et effectivement au début je voulais réinventé la plaque de mousse car je n'en trouvais pas à la Réunion, depuis que j'en ai j'ai abandonné l'idée. Dans ce schéma ma (mauvaise) idée était de faire des noyaux d'ailes elliptiques sans passer par la case fraisage de la mousse, je me doutai bien que c’était surement pas une bonne idée de coupé la mousse polyuréthane au fil chaud vue l'épaisseur du morceau d'intrados en plus c'est toxique No je voulais un avis voilà je l'ai Wink .
Pour finir, Yann t'es sur que y a pas mieux que le Vouvray comme démoulant ? lol!

Fred.
Revenir en haut Aller en bas
Raphael Surun
Pilote pro
Pilote pro
Raphael Surun

Nombre de messages : 336
Age : 49
Localisation : 85, LES ESSARTS
Date d'inscription : 04/04/2010

Réflexion sur un F3K de compétition "abordable" - Page 4 Empty
MessageSujet: fabrication collective   Réflexion sur un F3K de compétition "abordable" - Page 4 Icon_minitime31/7/2011, 23:43

Chers tous, en particulier Fabrice,
La réponse est longue, je suis enfin en vacances.
Je sors à peine d'une expérience collective de voiliers radio-commandés (RG65) avec des collègues :
pour fixer les idées on a démarré en février et les 2 premiers bateaux étaient fini début juin, certains ne naviguent pas encore. Nous avons usiné les modèles, réalisés les moules de coque, dérive, bulbe... et fait quelques séance de moulage collectif.

Je me suis posé la question pour le F3k et j'ai renoncé pour l'instant parceque je suis bien conscient de l'investissement en temps et de l'engagement que cela représente, le plus sympas c'est justement le travail collectif, et l'analyse de la géolocatlisation de f3kiste ne va pas aider. Reste la "mutualisation" qui permet de répartir l'effort l'un fait le fuselage, l'autre les empennages, le dernier les ailes. Si on veut pas que les moules fassent le tour de france : celui qui a le moule moule.

En bon industriel, quand on fait une analyse de coût (et aussi de marge, les fabricant et les revendeurs doivent bien vivre) je ne trouve pas qu'un baster 2 à 300€ port compris soit cher et je viens d'acheter un blaster 3.
Evidemment l'achat groupé direct chez Vladimir ou ailleurs est une solution.

Enfin, acheter les ailes et construire le reste ça marche, mais c'est pas le titre du post !

Devis : ceux qui ont déjà construit seront + précis mais ça change pas grand chose si on se trompe de 10€
Je fais l'hypothèse qu'on récupère la matière des modèles, par exemple du lab, et qu'on fabrique les moules en polyester ou en usinant du plexis de recup. : en gros beau d'heures mais peu de sous.
Réalisation des pièces : là ça dépend beaucoup des matériaux : le verre de 25g coute 8€ le m2 et le carbone textrem 80€ : là encore faut acheter plusieurs mètres en groupant mais nos quantités resteront faibles.
La résine est à 20€ le kg il y en a pour 2€ dans un f3k.
Donc on doit rester en dessous de 50€ en verre avec juste du carbone sur le longeron et le double si on veut du textrem sur l'aile ou au moins un D box.
Je relis le post de Jean-Denis : je ne crois pas à la solution d'une création originale réalisée par un industriel : on va payer plein pot l'amortissement des modèles et moules sur trop peu de planeurs : plusieurs milliers d'euros sur 10 à 50 planeurs grand max c'est pas supportable.
Vendu 400 à 600€ nos f3k doivent avoir un coût direct autour de 100/150€ il doit y avoir autour de 10 heures à 7/10€ (c'est le taux horaire en pologne) et peut être 20€ de matière. Ensuite on la marge du fabriquant : entre 25 et 40% ce qui nous fait un planeur autour de 150/200€, un peu de port puis la marge du revendeur au moins 40 à 60%, la TVA et nous voilà entre 300€ et 500€.
En gros on sera plus cher partout sauf qu'on ne compte pas nos heures.

Aussi je suis partant pour un moulothon, je m'inscrit dans le post.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Réflexion sur un F3K de compétition "abordable" - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Réflexion sur un F3K de compétition "abordable"   Réflexion sur un F3K de compétition "abordable" - Page 4 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Réflexion sur un F3K de compétition "abordable"
Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F3News :: The forum F3K :: Du blabla F3K !!!-
Sauter vers: